AccueilImprimerRechercherPlan du siteFavorisS'identifier  
 
 

2005-2006

 Encouragées par les résultats satisfaisant de la saison précédente, les membres du CVJE ont cette fois-ci été ambitieux et audacieux: l'organisation du 37ème championnat de Vaucluse individuel en est la preuve.

Celui-ci s'est en effet distingué des éditions précédentes sous plusieurs critères:

          - le cadre: le Palais des Papes d'Avignon, lieu envoutant, a permis concentration et conditions de jeu idéales

          - le niveau: 2 tournois fermés dont un de MI (une première en Provence) et un open de bon niveau, attirant des joueurs de 7 départements. Le MF Turc Yakup Erturan a réalisé sa 3ème norme de MI

          - le nombre: près de 80 joueurs, contre une cinquantaine il y a seulement 3 ans


Bien entendu, les autres compétitions n'ont pas été négligées.

Le circuit rapide, dans sa deuxième année d'existence, commence à avoir du succès.
Le championnat de Vaucluse jeune reste d'un grand attrait pour nos têtes blondes, dont les résultats sportifs continuent d'être satisfaisants, à l'image de l'Avignonnais Sylvain Grégoire qui monte sur le podium en junior, et ira au championnat du Monde en Arménie en octobre 2006.
Le championnat de Vaucluse vétéran, avec cette saison encore une vingtaine de participants, plait toujours autant à nos anciens.
Les championnats féminins ont quant à eux rencontré de vrais succès. Si celui du Vaucluse a accueilli une trentaine de participantes, celui de Provence, organisé par l'experte en la matière Marie-Paule Bartolo, à rassemblé à Monteux 46 joueuses, soit le record de participation en France !
Une nouvelle fois, nous ne pouvons que remercier, féliciter et encourager Gabrielle Monnet, responsable des féminines et la présidente de l'échiquier Montelais dans leur efforts pour dynamiser l'un de nos secteurs-clés. 


Enfin, satisfaction pour les équipes. Nos clubs progressent et sont craints à juste raison.
Ainsi, l'ECV accède à la nationale II chez les adultes et à la NIII chez les jeunes.
Avignon, dont l'équipe première évoluera en nationale I, s'est maintenu en NIII jeune de même que Monteux qui cette année encore a échoué de peu dans sa course à la montée...


Mais les aspects sportifs et compétitifs ne sont pas les seuls points positifs.
Le CVJE salue l'arrivée dans parmi ses membres de Claude Boffelli, nouvel enseignant avignonnais, qui a décidé de s'occuper du difficile secteur scolaire, dont personne ne souhaitait prendre la responsabilité.
Les premières rencontres organisées sont encourageantes, et laisse présager que le meilleur est à venir.

Ce secteur aura d'autre part une importance capitale dans l'un des challenges ardus du CVJE, l'augmentation du nombre de licenciés.
Après un pic à 1000 joueurs licenciés dans les années 90, nous ne sommes plus que 650 à jouer officiellement aux échecs dans notre département.  

L'initiative lancée par exemple par l'échiquier Orangeois et ses "échecs loisirs", les interventions en milieu scolaire de l'ECV, et dans une moindre mesure Monteux, Orange et Avignon, ainsi que les compétitions scolaires devraient donner un nouvel essor dont les retombées devraient être visibles dès 2006-2007.   

Un point négatif, bien que ne devant pas ternir ce bilan exceptionnel, doit cependant être évoqué.
Notre énergique président Hervé Henry a pris la décision en cours de saison de démissionner. S'il (re)connait ses torts, il ne fait aucun doute qu'il a manqué de soutien ou de conseils apaisants lors des moments de crises qui jalonnent une saison.
Si la nouvelle génération de dirigeants du CVJE veut continuer à faire progresser le jeu d'échecs dans notre département, elle devra faire preuve d'un esprit de groupe allant au-delà des motivations individuelles, qu'elles soient personnelles ou de "club"... 

Bulletin

 
 
 Lundi 11 Décembre 2017

Tous droits réservés - Mentions légales

Imprimer | Haut de page